• Victoire pour Merkel. L’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de la chancelière Angela Merkel, a remporté dimanche l’élection régionale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la plus peuplée des régions allemandes, avec 34,5 % des voix, contre 30,5 % pour le Parti social-démocrate (SPD). « Il y a encore huit mois, ces élections en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, considérées comme une répétition générale des législatives du fait de sa taille, paraissaient dangereuses pour la chancelière, contestée pour sa politique d’asile, écrit le correspondant des Échos à Berlin Thibaut Madelin. Mais au lieu d’une défaite en rase campagne, l’inoxydable Angela Merkel célèbre son come-back. »

  • Procureur spécial aux États-Unis. Le procureur général adjoint des États-Unis a nommé mercredi Robert Mueller, ancien directeur du FBI, au poste de procureur spécial pour enquêter sur de possibles liens entre des responsables de la campagne présidentielle de Donald Trump et le pouvoir russe. Le Washington Post résume les trois questions auxquelles devra répondre ce procureur spécial : « La première sera de savoir si le gouvernement russe s’est immiscé dans l’élection présidentielle de 2016. La deuxième : si quiconque dans l’équipe de campagne de Trump a été de mèche avec cette entreprise d’ingérence. Et la troisième, savoir si quiconque dans l’administration Trump, jusqu’au président, a tenté illégalement d’interférer dans les enquêtes sur ces accusations d’ingérence et de collusion. »

  • Épidémie de choléra au Yémen. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé hier que l’épidémie de choléra qui sévit au Yémen depuis fin avril a fait 242 morts et déclaré s’attendre à 250 000 cas d’ici six mois. Dimanche, le ministre de la Santé du gouvernement houthi, le groupe rebelle au pouvoir dans la capitale Sanaa, avait déclaré l’état d’urgence dans la ville. « La vitesse de recrudescence de cette épidémie de choléra est sans précédent », a déclaré le représentant de l’OMS au Yémen, Nevio Zagaria. Il a annoncé la mise en place d’un « plan d’urgence contre le choléra » afin d’augmenter le nombre de centres de traitement et de réhydratation.