22 mai 2017

Ça alors

La Suisse vote pour abandonner progressivement le nucléaire

Appelés à se prononcer hier par référendum sur une nouvelle loi énergétique, les Suisses ont voté à 58,2 % en faveur du remplacement progressif du nucléaire par les énergies renouvelables. Le texte interdit la construction de nouvelles centrales. Les cinq réacteurs dont dispose actuellement le pays, mis en service entre 1969 et 1984 et qui lui fournissent environ un tiers de son électricité, pourront fonctionner tant qu’ils seront jugés sans risque. En 2014, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire avait estimé que leur exploitation pouvait durer « d’un point de vue purement technique » jusqu’à 60 ans. La loi adoptée par référendum fixe également pour objectif une réduction de la consommation d’énergie de 43 % en 2035 par rapport au niveau de l’an 2000 via, entre autres, des incitations financières à la rénovation des bâtiments.