24 mai 2017

Ça alors

Piratée, l’agence de presse du Qatar publie des propos gênants

Le gouvernement du Qatar a déclaré ce matin que le site de l’agence de presse officielle du pays avait été piraté et avait publié plusieurs fausses informations. Les hackers ont ainsi fait paraître un article affirmant que le Qatar dénonçait les manœuvres hostiles de ses voisins et rappelait ses ambassadeurs en poste en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, à Bahreïn, au Koweït et en Égypte. L’agence a également mis en ligne de fausses déclarations du dirigeant qatari, l’émir Tamim ben Hamad Al Thani, lui prêtant des propos sensibles : une fausse dépêche a rapporté qu’il avait reconnu des « tensions » avec la présidence Trump, jugé « bonnes » les relations de son pays avec Israël et reconnu le rôle essentiel du Hamas dans la représentation des Palestiniens. Le gouvernement qatari a promis des poursuites contre les auteurs du piratage, tout en affirmant ne pas les avoir encore identifiés.