29 mai 2017

Ça alors

Une femme pasteur à la tête de l’Église protestante unie de France

Les représentants de l’Église protestante unie de France, la plus importante organisation protestante française, ont élu vendredi Emmanuelle Seyboldt à la direction de l’institution. Elle devient la première femme désignée à ce poste. Jusqu’ici, seule l’Église réformée d’Alsace et de Lorraine avait été dirigée par une femme en France. Pasteure depuis 1994, Emmanuelle Seyboldt sera à la tête d’une communauté d’environ 400 000 fidèles. Tout en se disant « surprise » par sa nomination, elle l’estime en phase avec la place des femmes dans l’Église protestante où elles peuvent devenir pasteurs depuis 1965. « Que plus de cinquante ans après des femmes soient appelées à ce type de responsabilités, c’est la logique », a-t-elle déclaré à l’AFP.