29 mai 2017

Ça alors

Lancement des travaux du futur Télescope géant européen

La présidente du Chili Michelle Bachelet a lancé vendredi, sur le mont Armazones, à 3 000 mètres d’altitude, la construction du Télescope géant européen, dont la mise en service est prévue pour 2024. Le commanditaire des travaux est l’Observatoire européen austral (ESO), une organisation intergouvernementale qui rassemble 15 pays européens, dont la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Elle a déjà fait bâtir au Chili, dans un lieu où la plupart des nuits sont sans nuage, un ensemble de télescopes appelé Très Grand Télescope. Avec son miroir de 39 mètres de diamètre, le futur appareil (dont on peut voir une représentation en images de synthèse sur le site de l’ESO) est conçu pour observer des objets 25 fois moins lumineux que le permet l’équipement disponible actuellement. Il servira à voir plus loin dans l’Univers et à mieux connaître les exoplanètes et les trous noirs.