30 mai 2017

Ça alors

Une voie réservée aux bus pour Dakar

La Banque mondiale a approuvé vendredi le financement, à hauteur de 300 millions de dollars, d’un système de transport par bus circulant sur une voie réservée et prioritaires aux carrefours à Dakar, la capitale du Sénégal. Le Fonds vert pour le climat des Nations unies apportera 30 millions de dollars supplémentaires. Cette ligne sera construite sur un tronçon de 18,3 kilomètres au cœur de la ville. Selon la Banque mondiale, elle permettra de transporter 300 000 personnes par jour, d’éviter les embouteillages et de réduire de près de moitié la durée des trajets dans les transports publics aux heures de pointe. Elle diminuera également la pollution le long de cet axe. Les travaux débuteront dans le courant de l’année. Un système similaire de bus rapides (avec plateformes d’embarquement, paiement avant la montée) existe dans plusieurs villes comme Guangzhou (Chine), Bogota (Colombie) ou Rouen.