• Enquête ouverte sur Richard Ferrand. Le procureur de la République de Brest a déclaré ce matin qu’il avait ouvert une enquête préliminaire à l’encontre du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand après avoir analysé les éléments complémentaires « révélés par différents organes de presse ». « L’ouverture d’une enquête préliminaire ne change strictement rien à la position que j’ai moi-même formulée, a réagi le Premier ministre Édouard Philippe. Aussi longtemps qu’il n’y a pas de mise en examen, il n’y a aucune raison de demander à monsieur Ferrand de quitter le gouvernement. »

  • Le FN lance un emprunt. Le Front national a annoncé qu’il lançait un « emprunt patriotique » auprès de ses sympathisants à un taux de 3 % sur 12 mois pour financer sa campagne des élections législatives. « Aucune banque n’a souhaité nous prêter des fonds », a affirmé la présidente du parti, Marine Le Pen.

  • Plan social chez Vivarte. Les syndicats du groupe Vivarte (La Halle, Kookaï, etc.) ont validé le plan social proposé en janvier qui prévoit la suppression de 447 postes sur 3 644. En grande difficulté financière, le groupe avait annoncé en janvier la vente de deux de ses marques les plus célèbres : André et Naf Naf.

  • Soldats français blessés au Mali. Un tir de mortier contre un camp de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, a fait plusieurs blessés ce matin à Tombouctou parmi les militaires français, dont l’un est dans un état grave. Environ 1 600 soldats français sont déployés au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane débutée en août 2014 pour combattre les djihadistes présents dans le Sahel.