1er juin 2017

C'est leur avis

La rediabolisation du Front national

Le chef du service politique d’Europe 1 Antonin André estime que la volonté du chef de file du parti Les Républicains pour les législatives François Baroin de rétablir un front républicain face au Front national marque l’échec de la stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen.

« La rediabolisation est en marche ! Le FN voit se dresser face à lui à nouveau la digue du front républicain. François Baroin qui abandonne le “ni ni” et prône le désistement du candidat LR arrivé troisième en cas de triangulaire pour faire barrage au FN, c’est le retour en arrière. Le parti de Marine Le Pen est déclaré infréquentable : il faut le contenir, le réduire, voire lui interdire l’accès à l’Assemblée nationale. Cette rediabolisation, Marine Le Pen elle-même l’a enclenchée le soir de son face-à-face avec Emmanuel Macron en exhumant l’outrance de son père et des discours fragiles et inquiétants sur l’économie. » Antonin André