6 juin 2017

Ça alors

Une partie des États-Unis suit l’accord de Paris

Le milliardaire et ancien maire de New York Michael Bloomberg a remis lundi au secrétaire général de l’ONU une lettre ouverte signée par plus de 1 000 organisations américaines s’engageant à appliquer l’accord de Paris sur le climat, malgré l’annonce jeudi par Donald Trump d’un retrait des États-Unis. Hier, 1 219 gouverneurs, maires, entreprises et universités avaient signé la lettre ouverte intitulée « On est toujours dedans ». Ils y expliquent que les autorités locales et les États sont les « principaux responsables » de la baisse des émissions de gaz à effet de serre dans le pays et que leurs actions vont « s’accélérer dans les prochaines années, quelles que soient les politiques de Washington ». Michael Bloomberg, qui coordonne cette initiative, a également annoncé une contribution de sa fondation au bureau de l’ONU chargé du climat.