7 juin 2017

Ça alors

Prière funéraire refusée aux terroristes

Un collectif de 132 imams et leaders religieux britanniques ont affirmé mardi dans un communiqué qu’ils refuseraient d’animer la prière funéraire pour les trois terroristes impliqués dans l’attentat de Londres samedi soir et abattus par la police. Selon la tradition musulmane, la prière funéraire doit être accordée à toute personne, quelles que soient ses actions. Ces responsables religieux s’y refusent toutefois et encouragent tous « les imams et les autorités religieuses à leur ôter un tel privilège » en raison de ces « actions indéfendables totalement en contradiction avec les enseignements élevés de l’islam ». En juin 2016, la grande mosquée de Mantes-la-Jolie avait également refusé d’organiser une prière funéraire pour le terroriste qui avait tué un policier et sa compagne à Magnanville (Yvelines).