• Subventions pour les Mutuelles de Bretagne. BFMTV révèle que des subventions publiques (environ 55 000 euros) ont été versées entre 2011 et 2013 aux Mutuelles de Bretagne, dont le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand a été directeur général de 1998 à 2012, pour l’installation d’un centre de soins dans des locaux loués à une société créée par sa compagne. Le porte-parole de La République en marche Benjamin Griveaux a déclaré qu’il s’agissait de pratiques « extrêmement courantes » et que les subventions avaient servi à acheter de l’équipement.

  • C8 sanctionné par le CSA. La chaîne C8 a dénoncé « l’acharnement » du Conseil supérieur de l’audiovisuel après sa décision hier de suspendre pour trois semaines en juin les écrans publicitaires liés à l’émission « Touche pas à mon poste » animée par Cyril Hanouna. Cette mesure sanctionne deux séquences diffusées en novembre et décembre 2016 dans l’émission.

  • Les terroristes de Téhéran identifiés. Les autorités iraniennes ont annoncé que les cinq auteurs du double attentat commis hier contre le Parlement et le mausolée de l’ayatollah Khomeini à Téhéran, revendiqué par le groupe État islamique, étaient des membres iraniens de l’organisation djihadiste qui ont combattu dans ses rangs en Syrie et en Irak. Les Gardiens de la révolution (l’armée d’élite du régime) ont accusé les États-Unis et l’Arabie saoudite d’être « impliqués » dans les attaques qui ont fait 17 morts selon un bilan revu à la hausse.

  • Tir de missiles nord-coréens. La Corée du Nord a procédé ce matin au large de sa côte orientale à un nouveau tir de missiles, le quatrième en moins de cinq semaines, a déclaré l’armée sud-coréenne. Ce test intervient au lendemain de l’annonce par la nouvelle présidence sud-coréenne de la suspension du déploiement du système de défense antimissile américain THAAD pour permettre un audit environnemental.