8 juin 2017

Ça peut servir

Vigilance devant les cosmétiques

L’UFC-Que choisir a mis à jour sur son site une liste, accessible gratuitement, qui compte désormais 1 000 produits cosmétiques comportant des perturbateurs endocriniens, allergènes ou irritants susceptibles d’avoir un impact sur l’organisme et la santé. L’association conseille de les écarter de ses habitudes. Elle met particulièrement en garde contre des produits de marques telles que Petit Marseillais, Sanex, Sanogyl ou Klorane cumulant plusieurs perturbateurs endocriniens que les enfants, adolescents et femmes enceintes devraient « fuir ». Elle alerte sur les mentions « peau sensible », « apaisant », « hypoallergénique » souvent trompeuses. L’association de protection des consommateurs a repéré 23 produits incorporant des substances « rigoureusement interdites » toujours commercialisés et appelle à leur retrait immédiat.