• Créations d’emplois en France. L’économie française a connu un dixième trimestre consécutif de créations nettes d’emplois salariés, avec 89 700 nouveaux postes (+0,4 %) au premier trimestre, selon des données définitives publiées par l’Insee. En un an, l’emploi a augmenté de 284 100 postes (+1,2 %), pour atteindre 24,9 millions.

  • François Bayrou critiqué. Estimant que « quand on est ministre on ne peut réagir comme quand on est un simple citoyen », le Premier ministre Édouard Philippe a critiqué ce matin sur Franceinfo l’intervention du ministre de la Justice François Bayrou, le 7 juin auprès d’un journaliste de la station, pour se plaindre d’une enquête sur les soupçons d’emploi fictif du MoDem au Parlement européen. En réponse, François Bayrou a revendiqué sa liberté de parole : « Chaque fois qu’il y aura quelque chose à dire […], je le dirai. »

  • Édouard Philippe craint un dérapage budgétaire. Le Premier ministre Édouard Philippe a estimé ce matin sur Franceinfo qu’il existait « un risque extrêmement fort » que l’objectif de déficit public de 2,8 % du PIB prévu pour 2017 soit dépassé en raison des dépenses engagées en début d’année par le précédent gouvernement. La Cour des comptes doit publier le 3 juillet, à la demande de Matignon, un rapport sur la situation des comptes publics qui servira de base à de possibles mesures d’ajustement.

  • Cristiano Ronaldo visé par une plainte. Le footballeur portugais Cristiano Ronaldo est visé par une plainte du parquet de Madrid pour des soupçons de fraude fiscale à hauteur de 14,7 millions d’euros par le biais de sociétés domiciliées aux Îles Vierges britanniques et en Irlande, a annoncé la justice espagnole. L’attaquant du Real Madrid « a profité d’une structure créée en 2010 pour dissimuler au fisc les revenus générés en Espagne par les droits à l’image », estime le parquet.

  • LafargeHolcim visé par une information judiciaire. Une information judiciaire pour « financement d’entreprise terroriste » et « mise en danger de la vie d’autrui » visant le cimentier franco-suisse LafargeHolcim a été ouverte vendredi et trois juges d’instruction ont été nommés, a annoncé aujourd’hui le parquet de Paris. Le groupe est mis en cause pour avoir contribué au financement de groupes armés en Syrie, dont l’organisation djihadiste État islamique, afin de maintenir son activité dans le pays en guerre.

  • L’UE condamne les interpellations en Russie. L’Union européenne a réprouvé hier soir les interpellations de centaines de « manifestants pacifiques » contre la corruption en Russie et demandé leur « libération immédiate ». L’opposant au Kremlin Alexeï Navalny, qui avait appelé aux rassemblements organisés hier dans plusieurs villes du pays, a été condamné à 30 jours de détention.