13 juin 2017

Ça alors

Le Panama rompt ses relations diplomatiques avec Taïwan

Le président panaméen Juan Carlos Varela a annoncé hier que son pays allait nouer des relations diplomatiques avec la Chine. Dans un communiqué commun, le Panama reconnaît « qu’il n’existe qu’une seule Chine » et que « Taïwan forme une partie inaliénable du territoire chinois ». Il annonce « cesser toute relation ou contact officiel » avec l’île. L’absence de relations diplomatiques entre le Panama et la Chine n’empêchait pas leurs relations économiques, la Chine étant le deuxième utilisateur du canal de Panama derrière les États-Unis. Le Panama entretenait des relations diplomatiques avec Taïwan depuis 1954. Considéré par Pékin et les Nations unies comme une province chinoise, Taïwan n’est plus reconnu que par 20 pays, principalement situés en Amérique centrale. En décembre, Sao Tomé-et-Principe avait également rompu ses relations diplomatiques avec l’île.