14 juin 2017

C’est leur avis

François Bayrou rattrapé par l’Ancien Monde politique

François Bayrou, pris à partie pour des soupçons d’emplois fictifs au sein du MoDem, est intervenu mercredi dernier, en tant que « citoyen », auprès d’un journaliste de Radio France. Olivier Dord, professeur de déontologie des fonctions publiques à l’université Paris Nanterre, estime dans Le Parisien que ces méthodes sont dépassées.

« Tout comme François Hollande ne pouvait pas se présenter comme un président normal, le ministre de la Justice n’est pas un citoyen comme les autres. Ça n’a pas de sens de prétendre le contraire. En agissant comme il le fait, François Bayrou se comporte comme le représentant de l’Ancien Monde politique, celui où les hommes politiques se sentaient libres d’agir totalement à leur guise, sans retenue ni modestie. Or les Français viennent de montrer qu’ils n’avaient plus envie de ça. Alors même que le projet de loi qu’il présente a vocation à rénover la vie publique, le garde des Sceaux apparaît en inadéquation avec ce nouveau cadre impulsé par le président de la République. » Olivier Dord