14 juin 2017

Ça alors

Le congé sabbatique du patron d’Uber

Le patron de la société de VTC Uber Travis Kalanick a annoncé hier dans un e-mail à ses salariés qu’il prenait un congé sabbatique pour une durée non définie. Critiqué pour ses pratiques managériales et pour les 200 plaintes reçues pour harcèlement sexuel ou discrimination au sein de l’organisation, le cofondateur et actionnaire principal a donc choisi de se retirer pour réfléchir afin de « devenir le dirigeant dont cette entreprise a besoin ». Cette décision intervient après la démission lundi du vice-président Emil Michael et le renvoi d’une vingtaine d’employés au cours des derniers mois. Un cabinet d’avocats chargé d’établir un audit sur l’entreprise avait recommandé, dans un document rendu public hier, de « revoir » les responsabilités de Travis Kalanick.