19 juin 2017

C’est leur avis

La droite face à une double impasse

L’éditorialiste du Monde François Fressoz estime qu’en attirant à lui une partie de la droite, Emmanuel Macron rend impossible tout scénario favorable pour le parti Les Républicains [€].

« La bonne résistance de la droite n’est en réalité qu’une victoire à la Pyrrhus, car sans chef de file et en mal de ligne, les députés du parti Les Républicains n’ont le choix qu’entre deux mauvaises solutions. Soit ils s’inscrivent dans le même groupe en acceptant de tirer à hue et à dia comme ce fut le cas au groupe socialiste ces cinq dernières années ou ils se coupent en deux : les “constructifs” d’un côté, qui veulent donner sa chance au nouveau président parce qu’ils partagent l’essentiel de sa vision social-libérale ; les irréductibles de l’autre, qui veulent s’opposer à tout prix, mais sans avoir pris le temps de définir une alternative. Le risque, dans ce cas, est de compter deux fois moins en termes de financement et d’influence. » Françoise Fressoz