20 juin 2017

Ça alors

Le Brexit accélère les naturalisations

1 363 Britanniques ont demandé la nationalité française en 2016, contre 385 en 2015, selon des données obtenus par Le Monde auprès du ministère de l’Intérieur. Si cette proportion reste faible au regard de la communauté britannique en France (estimée à 400 000 personnes par le site du ministère des Affaires étrangères), plusieurs préfectures notent que les dossiers déposés depuis le début de l’année, majoritairement par des Britanniques installés depuis longtemps en France et inquiets des conséquences du Brexit, sont plus nombreux. Les candidats à une naturalisation doivent justifier d’une résidence en France ou d’un mariage avec un Français ou une Française depuis plusieurs années. Un même mouvement est constaté en Allemagne et en Belgique.