• Le deuxième gouvernement d’Édouard Philippe. Plusieurs personnalités extérieures au monde politique ont rejoint le nouveau gouvernement annoncé hier soir, telles que Nicole Belloubet (ministre de la Justice), Florence Parly (ministre des Armées) et Nathalie Loiseau (ministre des Affaires européennes). La nouvelle équipe d’Édouard Philippe est marquée par la création de sept postes de secrétaires d’État, par l’arrivée de nouveaux membres du MoDem (Geneviève Darrieussecq et Jacqueline Gourault), de recrues issues de la droite (Sébastien Lecornu et Jean-Baptiste Lemoyne) et de proches du chef de l’État (Julien Denormandie, Benjamin Griveaux et Stéphane Travert).

  • Premier Conseil européen pour Emmanuel Macron. Emmanuel Macron est arrivé cet après-midi à Bruxelles où il doit participer à son premier Conseil européen (réunion des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’UE). Dans une interview à huit journaux européens, dont le Figaro, il a exprimé son souhait d’une « Europe qui protège en se dotant d’une vraie politique de défense et de sécurité commune » et « qui protège contre les dérèglements de la mondialisation ».

  • Olivier Faure à la tête du groupe PS. Le député de Seine-et-Marne Olivier Faure a été réélu à la présidence du groupe PS de l’Assemblée nationale en obtenant 28 voix contre 3 pour l’ancienne ministre de l’Écologie Delphine Batho. Le groupe socialiste, qui disposait de près de 300 membres dans la précédente législature, n’en compte plus que de 31.

  • Marine Le Pen a rendez-vous avec les juges. La députée et présidente du Front national Marine Le Pen a affirmé avoir pris rendez-vous avec les juges chargés de l’enquête sur les soupçons de rémunération de permanents du parti en les faisant salarier comme assistants d’eurodéputés. Le député FN Louis Aliot a quant à lui refusé de se rendre ce matin à une convocation de la police dans cette même enquête.

  • Destruction de la grande mosquée de Mossoul. L’armée irakienne a accusé les djihadistes du groupe État islamique d’avoir fait sauter hier la grande mosquée Al-Nouri de Mossoul, datant du XIIe siècle, où leur chef de file Abou Bakr al-Baghdadi avait fait son unique apparition publique en 2014. Les forces gouvernementales achèvent la reconquête de cette ville du Nord dont ils ont repris la plupart des quartiers.