22 juin 2017

Ça alors

Un Premier ministre renversé par son parti

Les parlementaires du Parti social-démocrate (PSD) roumain ont obtenu hier le départ du Premier ministre de leur camp. Ils ont voté une motion de censure initiée par le chef de leur parti Liviu Dragnea. Après la victoire du PSD aux législatives de décembre, ce dernier avait dû renoncer à briguer la tête du gouvernement en raison d’une condamnation à deux ans de prison avec sursis en 2015 pour fraude électorale. Ces dernières semaines, il s’est opposé au Premier ministre, qu’il avait pourtant proposé pour le poste en décembre, sur des réformes économiques et des nominations. Cette crise politique intervient quelques mois après une vague de protestation populaire qui avait provoqué le retrait d’un projet, voulu par Liviu Dragnea, assouplissant la législation anticorruption. Le PSD doit à présent proposer un nouveau Premier ministre au président de centre droit.