28 juin 2017

Ça alors

Le défi des kangourous à la voiture autonome

Dans un article publié samedi par le site de la chaîne de télévision australienne ABC, le directeur technique de Volvo en Australie révèle que le système de détection du constructeur suédois bute sur les kangourous. Efficace avec les élans sur les routes suédoises, il peine à identifier ces animaux et à interpréter leurs mouvements rapides. Les recherches se poursuivent en Australie depuis 18 mois. Lorsque les kangourous sont en l’air, le système, qui utilise le sol comme point de repère, ne parvient pas à estimer correctement les distances. Les animaux donnent l’impression d’être « plus éloignés », explique l’ingénieur, qui estime indispensable que ces problèmes soient résolus avant l’introduction des voitures sans conducteur sur les routes australiennes. Selon une compagnie d’assurance, environ 16 000 collisions avec des kangourous ont lieu chaque année sur les routes du pays.