30 juin 2017

Ça alors

Londres autorise l’IVG gratuite pour les Nord-Irlandaises

Le gouvernement britannique a annoncé hier que les femmes nord-irlandaises pourraient bénéficier de soins gratuits lorsqu’elles ont recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG) en Angleterre. Elles devaient jusqu’à présent prendre en charge les frais d’une opération qui leur est pratiquement inaccessible en Irlande du Nord : cette nation constitutive du Royaume-Uni ne rembourse et n’autorise l’avortement qu’aux femmes dont la santé physique ou mentale est gravement en danger. Le gouvernement conservateur de Theresa May, qui a obtenu hier soir le vote de confiance des élus de la Chambre des communes par 323 voix contre 309, a pris cette décision pour éviter une fronde de ses parlementaires. Plus d’une dizaine d’élus conservateurs avaient déclaré vouloir voter un amendement sur l’IVG gratuite pour les Nord-Irlandaises déposé par l’opposition travailliste.