4 juillet 2017

On fait le point

Dénonciation d’un régime dictatorial au Burundi

La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), qui réunit 184 organisations présentes dans 112 pays, a publié aujourd’hui un rapport dans lequel elle dénonce un « régime dictatorial de plus en plus violent » au Burundi. En 2015, Pierre Nkurunziza, qui dirige depuis 2005 ce pays d’Afrique de l’Est d’un peu plus de 11 millions d’habitants, a déclenché une crise politique en briguant un troisième mandat de président, une décision contraire à la Constitution et pourtant validée par la Cour constitutionnelle.