4 juillet 2017

Ça alors

Un hôpital chinois condamné pour un « traitement » antihomosexualité

Un tribunal du Henan, une province située dans l’est de la Chine, a condamné la semaine dernière un hôpital psychiatrique qui avait forcé un homme à suivre un « traitement » contre son homosexualité. Le trentenaire, conduit dans l’établissement par des membres de sa famille, s’était vu diagnostiquer un « trouble de la préférence sexuelle » et avait dû prendre pendant 19 jours des médicaments. L’hôpital devra publier dans le quotidien local des excuses au plaignant et lui verser l’équivalent de 650 euros. En décembre 2014, un autre hôpital chinois avait été condamné pour avoir fait subir des électrochocs à un homosexuel. La Chine a retiré l’homosexualité de sa liste des troubles psychiatriques en 2001.