5 juillet 2017

C'est leur avis

Le poids renforcé des énarques

Pascal-Emmanuel Gobry, membre du cabinet américain de conseil en politiques publiques EPPC, estime dans Bloomberg View que le renouvellement de la classe politique initié par Emmanuel Macron va accroître le poids des énarques.

« Si les nouveaux visages et les ambitions réformatrices sont un changement bienvenu pour la France, on peut se demander si ce mouvement va apporter une nouvelle façon de penser. […] Les députés français ont des équipes squelettiques et s’appuient beaucoup sur l’administration. Les parlementaires de longue date, qui ont bâti des relations et une expertise leur permettant de ne pas trop dépendre des corps administratifs, étaient déjà une exception et ont désormais pour la plupart été évincés, renforçant ainsi le pouvoir de la bureaucratie (dirigée par les énarques) sur le Parlement. La grande inexpérience des nouveaux députés de Macron les rend plus dépendants de la vieille garde, ou du moins des diplômés de l’ENA qui dirigent une grande partie de l’administration. » Pascal-Emmanuel Gobry