6 juillet 2017

Ça alors

Une application propose de faciliter la conversation avec les sourds

L’entreprise américaine Ava a lancé hier une version française de son application permettant de retranscrire instantanément une conversation. Créée pour les sourds et les malentendants, elle propose de connecter jusqu’à 12 personnes en même temps afin que chacune puisse lire sur son smartphone les mots prononcés par les autres. Lancée il y a six mois aux États-Unis par un Français, un Taïwanais et un Néerlandais, l’application y compte 50 000 utilisateurs. Gratuit pour une utilisation inférieure à cinq heures par mois, le programme devient payant pour un usage plus intensif. Reste une limite : une part importante des sourds de naissance sont victimes d’illettrisme. Un rapport remis au Premier ministre en 1997 par Dominique Gillot, alors députée socialiste, l’évaluait même à 80 %.