11 juillet 2017

Ça alors

La presse s’unit contre Google et Facebook

Une organisation regroupant environ 2 000 médias américains, dont le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post, a demandé hier au Congrès de légiférer afin d’obtenir le droit de négocier collectivement avec Facebook et Google, qui dominent le marché publicitaire sur Internet et sont devenus des diffuseurs majeurs d’informations. Une telle négociation, assimilée à une entente entre entreprises d’un même secteur, est actuellement interdite aux États-Unis. En France, les groupes Le Monde et Le Figaro ont annoncé jeudi un accord pour commercialiser en commun leurs espaces de publicité numériques à partir de septembre. Deux jours plus tôt, 19 groupes de médias et sites de commerce en ligne (Lagardère, Fnac Darty, etc.) avaient annoncé la création de la plateforme Gravity, qui centralisera les données de leurs utilisateurs afin d’attirer davantage d’annonceurs.