• L’Europe s’inquiète pour la justice polonaise. La Commission européenne a demandé à la Pologne de « mettre en suspens » les réformes de son système judiciaire au motif qu’elles présentent des « risques clairs pour l’indépendance de la justice » du pays. Le Parlement polonais a voté la semaine dernière deux lois, en attente de la signature du président Andrzej Duda, qui donnent à l’exécutif un pouvoir dans la nomination et la révocation des juges.

  • Le projet de loi antiterroriste voté au Sénat. Le Sénat a adopté cette nuit par 229 voix contre 106 le projet de loi antiterroriste par lequel le gouvernement veut remplacer le régime exceptionnel de l’état d’urgence. En attendant l’examen du texte par l’Assemblée nationale en octobre, les sénateurs ont limité dans le temps (au 31 décembre 2021) l’application des dispositions autorisant les perquisitions administratives et les assignations à résidence.

  • François Léotard mis en examen. La Cour de justice de la République, qui juge les crimes et délits commis par des ministres dans l’exercice de leurs fonctions, a mis en examen François Léotard, ministre de la Défense de 1993 à 1995, pour complicité d’abus de biens sociaux, a révélé hier Le Canard enchaîné. L’affaire porte sur des soupçons de commissions occultes tirées de la vente de sous-marins au Pakistan en 1994 qui auraient servi à financer la campagne pour l’élection présidentielle du Premier ministre Édouard Balladur, mis en examen dans ce dossier en mai.

  • De la publicité dans le 20h de TF1. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a autorisé TF1 à insérer une coupure publicitaire dans son journal télévisé de 20h pour la première fois depuis la privatisation de la chaîne en 1987. L’entreprise a prévu d’utiliser cette possibilité pour ses JT spéciaux d’une durée supérieure à 30 minutes.