• Trois morts lors de la grève générale au Venezuela. Deux hommes de 23 et 24 ans et un adolescent de 15 ans ont été tués hier dans plusieurs villes du Venezuela lors d’affrontements entre policiers et manifestants en marge de la journée de grève générale organisée par l’opposition contre la réforme constitutionnelle du président Nicolas Maduro. Le parquet vénézuélien n’a pas précisé qui était responsable de ces décès qui portent à 100 le nombre de morts depuis le début d’une série de manifestations antigouvernementales en avril.

  • Affrontements autour de la vieille ville de Jérusalem. Le ministère palestinien de la Santé a déclaré que trois Palestiniens avaient été tués alors qu’un millier de manifestants protestaient à Jérusalem-Est contre la mise en place, dimanche par les autorités israéliennes, de détecteurs de métaux à l’entrée de la vieille ville, où se trouve l’esplanade des Mosquées. La police israélienne avait interdit aujourd’hui aux hommes de moins de 50 ans l’accès au site par mesure de sécurité.

  • Séisme mortel en Grèce. Un tremblement de terre de magnitude 6,7 survenu cette nuit en mer Égée a fait deux morts et une centaine de blessés sur l’île grecque de Kos. Les deux victimes se trouvaient dans un café dont le plafond s’est effondré à la suite des secousses sismiques.

  • Budget réduit pour l’égalité femmes-hommes. Un décret publié au Journal officiel prévoit une réduction de 7,5 millions d’euros du budget du secrétariat d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, soit une baisse de 25 % de ses dotations. Cette annonce confirme les inquiétudes de plusieurs associations féministes (Osez le féminisme, Fondation des femmes), que Marlène Schiappa avait démenties à plusieurs reprises depuis dimanche.

  • Décès de Claude Rich. Le comédien Claude Rich est mort à 88 ans. Célèbre notamment pour ses rôles dans « Les Tontons flingueurs » (1963) et « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre » (2002), il avait reçu le César du meilleur acteur pour son rôle de Talleyrand dans « Le Souper » (1992), d’Édouard Molinaro.