21 juillet 2017

Ça alors

Interdiction des thérapies de conversion à Rhode Island

La gouverneure de l’État de Rhode Island, aux États-Unis, a signé mercredi une loi interdisant aux professionnels de santé de proposer à des mineurs des thérapies de conversion visant à modifier leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Des mesures disciplinaires, une suspension ou une révocation de la licence professionnelle sont prévues en cas d’infraction. L’Association américaine de psychologie condamne ces traitements (hypnose, conditionnement, psychotropes, etc.) qui peuvent provoquer « dépression, anxiété et comportements autodestructeurs ». Rhode Island est le 10e État américain à interdire de telles pratiques et le quatrième État à avoir légiféré à ce sujet cette année. Le Brésil est le premier pays à avoir interdit ces thérapies en 1999. En décembre, Malte est devenu le premier pays en Europe à faire de même.