• Vote sur les statuts de La République en marche. Les 373 000 adhérents de La République en marche sont appelés depuis hier et jusqu’au 30 juillet à voter en ligne sur les nouveaux statuts du parti, qui réaffirment en particulier le principe de la gratuité de l’adhésion et la possibilité d’être également membre d’un autre mouvement s’il « porte les valeurs républicaines ». Le Parisien a révélé hier qu’une trentaine de militants avaient déposé un recours en référé devant le tribunal de grande instance de Créteil pour obtenir l’annulation du scrutin, dénonçant un manque de démocratie interne.

  • Attentats en Afghanistan. Une attaque à la voiture piégée revendiquée par les talibans a tué au moins 35 personnes dans un quartier à majorité chiite de Kaboul, en Afghanistan. Le véhicule a été projeté contre un autobus transportant des employés du ministère des Mines, selon le ministère afghan de l’Intérieur.

  • Veto présidentiel sur la réforme judiciaire polonaise. Le président polonais Andrzej Duda a annoncé qu’il mettait son veto à deux des trois lois renforçant le contrôle du parti au pouvoir sur la justice, estimant que ces réformes, votées ces deux dernières semaines par le Parlement, « n’accroîtraient pas le sentiment de sécurité et de justice ». Il a donné deux mois aux parlementaires pour modifier les textes.

  • Fusillade dans l’enceinte de l’ambassade d’Israël en Jordanie. Un fonctionnaire israélien, responsable de la sécurité à l’ambassade d’Israël à Amman (Jordanie), a tué par balle un Jordanien qui l’avait attaqué alors qu’il venait réaliser des travaux dans son logement, attenant au bâtiment de la mission diplomatique. Touché par l’une des balles, le propriétaire jordanien de l’appartement est également décédé.