• La France demande une aide européenne contre les incendies. Le directeur général de la Sécurité civile Jacques Witkowski a déclaré que la France avait demandé à ses partenaires européens deux avions bombardiers d’eau Canadair afin de combattre des incendies qui ont ravagé 3 000 hectares de forêts et de maquis dans le Sud-Est depuis hier. 19 bombardiers d’eau et plus de 2 000 pompiers sont mobilisés pour éteindre les incendies qui touchent le Vaucluse, le Var et la Haute-Corse.

  • Interdiction du baclofène à haute dose. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a annoncé la réduction par trois de la dose maximale de baclofène pouvant être administrée chez les patients souffrant d’une dépendance à l’alcool. Elle a pris cette décision à la suite d’une étude qu’elle a codirigée dont les résultats soulignent que l’utilisation de ce médicament présente un risque accru d’hospitalisation et de décès par rapport à d’autres traitements de la dépendance à l’alcool.

  • Israël retire ses détecteurs de métaux. Le gouvernement israélien a fait retirer ce matin les détecteurs de métaux installés à sa demande à l’entrée de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem et a annoncé son intention de recourir à la place à « une inspection de sécurité basée sur des technologies avancées » qu’il n’a pas détaillées. Mis en place le 16 juillet, les portiques de détection de métaux avaient provoqué la colère des musulmans qui devaient les franchir pour prier dans la vieille ville de Jérusalem et déclenché une vague de violences qui a fait huit morts.

  • Attaque au couteau contre un policier à Melilla. Un homme armé d’un couteau a blessé un policier espagnol en criant « Dieu est grand » en arabe à la frontière entre le Maroc et Melilla, une enclave espagnole sur le continent africain. Ce territoire est accessible aux habitants de la région marocaine voisine qui peuvent s’y rendre quotidiennement pour acheter des produits détaxés, mais il est également convoité par les migrants qui cherchent à atteindre l’Europe.