25 juillet 2017

Ça alors

Le gouvernement tadjik veut rhabiller ses citoyens

Le ministère de la Culture du Tadjikistan a annoncé vendredi la création d’une commission qui aura pour but de concevoir des vêtements pour hommes et femmes que le gouvernement estime plus appropriés pour les citoyens de ce pays d’Asie centrale. Ceux-ci devront « tenir compte des traditions tadjikes » et des réalités de la vie « moderne ». Le ministre a précisé que le hijab, le voile islamique, n’en faisait pas partie, pour des raisons d’hygiène liées au « climat chaud » du pays et pour éviter les « peurs et doutes » des citoyens se demandant si ce vêtement ne sert pas à cacher un objet dangereux. Le Tadjikistan, pays laïc à majorité musulmane, a récemment pris plusieurs mesures concernant la pratique de l’islam, comme l’interdiction du voile à l’école et de l’accès des garçons de moins de 18 ans aux mosquées.