• Deux nouveaux centres pour l’accueil de migrants. Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé l’ouverture « dans les 10 jours qui viennent » de deux sites pour l’accueil des migrants dans les Hauts-de-France, l’un à Troisvaux (Pas-de-Calais), l’autre à Bailleul (Nord). Le tribunal administratif de Lille avait obligé le 26 juin l’État et la mairie de Calais à fournir aux migrants un accès à l’eau, à des douches et à des latrines, une décision confirmée ce matin en appel par le Conseil d’État.

  • Le Ceta n’est pas anticonstitutionnel. Saisi en février par une soixantaine de députés de gauche, le Conseil constitutionnel a estimé dans une décision publiée ce matin que l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta), ratifié par le Parlement européen en février, mais pas encore par le Parlement français, « ne comporte pas de clause contraire à la Constitution ». C’est la première fois que le Conseil constitutionnel se prononçait sur un traité commercial signé par l’Union européenne.

  • Problèmes à la gare Montparnasse à Paris. La SNCF a prévenu que le trafic ferroviaire serait interrompu à la gare de Paris-Montparnasse entre 22h ce soir et 6h demain matin afin d’effectuer les travaux de vérification nécessaires après la panne de signalisation qui a désorganisé les départs et les arrivées hier et aujourd’hui. L’entreprise a affirmé avoir atteint l’objectif de faire partir trois TGV sur quatre et ajouté que des trains à destination de Montparnasse seraient détournés vers la gare d’Austerlitz.

  • Élection dans un climat de violences au Venezuela. Le Conseil électoral vénézuélien a déclaré que 8 millions de citoyens (sur 19,5 millions d’inscrits) avaient pris part hier à l’élection de l’Assemblée constituante, voulue par le président Nicolas Maduro. Le scrutin a été boycotté par l’opposition, qui conteste les chiffres de participation, et marqué par des violences qui ont fait au moins 15 morts au cours du week-end, dont un candidat du parti au pouvoir et un dirigeant de l’opposition.

  • Mort de Jeanne Moreau. La comédienne Jeanne Moreau est décédée à l’âge de 89 ans. Célèbre notamment pour son rôle dans « Jules et Jim » (1962), elle avait reçu le César de la meilleure actrice en 1992 pour « La Vieille qui marchait dans la mer », puis deux César d’honneur et un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.