31 juillet 2017

Ça alors

Apple retire des logiciels permettant de contourner la censure en Chine

Apple a retiré samedi de sa plateforme de téléchargement chinoise plusieurs dizaines de VPN, réseaux privés virtuels qui permettent de contourner la censure mise en place sur Internet par les autorités. Dans un communiqué, Apple s’est justifié en se référant à une loi votée en janvier par le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information, obligeant tous les services VPN à obtenir une licence du gouvernement. ExpressVPN, l’un des réseaux privés visés, s’est inquiété sur son blog « de voir Apple aider les efforts de censure de la Chine » et a dénoncé « une menace pour la liberté d’expression et les libertés civiles ». La Russie s’est également dotée hier d’une loi interdisant l’accès à des VPN et à toute technologie permettant de consulter de manière anonyme les sites interdits par le gouvernement, qui entrera en vigueur le 1er novembre.