1er août 2017

Ça alors

Une élue condamnée pour avoir bloqué un internaute sur Facebook

Un tribunal fédéral de l’État de Virginie, aux États-Unis, a condamné la semaine dernière une élue locale pour avoir violé le premier amendement de la Constitution américaine, relatif à la liberté d’expression, en bloquant temporairement l’accès d’un citoyen de sa circonscription à sa page Facebook. Phyllis Randall, qui dirige l’exécutif local du comté de Loudoun, en Virginie, avait banni l’an dernier durant 12 heures ce citoyen qui avait posté des commentaires critiques sur la famille de plusieurs autres élus. Le 11 juillet, une organisation de défense du premier amendement appartenant à l’université de Columbia a porté plainte contre le président américain au nom de sept personnes, auxquelles Donald Trump a supprimé l’accès à son compte Twitter.