7 août 2017

Ça alors

Importantes lacunes dans le système de transmission des votes kényan

Les électeurs kényans sont appelés demain à voter pour choisir leur président, leurs parlementaires ainsi que les gouverneurs de certaines régions. Après avoir mené des tests sur le système de transmission électronique des résultats, la commission électorale a révélé hier qu’un quart des 40 883 bureaux de vote n’étaient pas connectés au réseau internet et que leurs responsables devraient se déplacer pour envoyer le décompte des votes. Plusieurs membres du principal parti d’opposition ont dénoncé une manœuvre du parti au pouvoir pour truquer les résultats et se sont également inquiétés de l’enlèvement et du meurtre fin juillet du responsable du pôle technologique de la commission électorale. L’opposant Raila Odinga, qui se présente à nouveau face au président sortant Uhuru Kenyatta avait déjà contesté en justice la régularité de la précédente élection, en 2013.