14 août 2017

Ça alors

Le gouvernement australien menacé par la double nationalité

Le gouvernement néo-zélandais a déclaré aujourd’hui que le vice-Premier ministre australien Barnaby Joyce détenait la nationalité néo-zélandaise. Or, la Constitution australienne interdit aux parlementaires (dont font partie les membres du gouvernement) d’avoir une double nationalité. Barnaby Joyce, dont le père, né en Nouvelle-Zélande, avait immigré en Australie 20 ans avant sa naissance, a saisi la Haute Cour, la plus haute juridiction du pays, pour qu’elle se prononce sur son sort. En juillet, deux sénateurs écologistes ont démissionné après avoir découvert qu’ils avaient une double nationalité. Trois autres parlementaires attendent une décision de la Haute Cour. Si Barnaby Joyce devait démissionner, la coalition au pouvoir perdrait sa majorité, qui ne tient qu’à une voix. Le Premier ministre Malcolm Turnbull a souligné que « plusieurs millions d’Australiens pourraient avoir une double nationalité sans le savoir ».