16 août 2017

Ça peut servir

Maîtriser le mûrissement des fruits

Pour accélérer le mûrissement des pommes ou des bananes à l’air libre, il suffit de les placer à côté de celles déjà bien mûres. Comme l’explique le site Futura Planète consacré à l’environnement, les pommes, poires, bananes, abricots, melons, tomates (les fruits dits climactériques) émettent lorsqu’ils sont mûrs de l’éthylène, un gaz incolore qui a pour effet de stimuler la maturation de ceux, placés à proximité, qui sont à un stade moins avancé. Ainsi, si vous placez dans une même corbeille une banane mûre avec une verte, cette dernière verra sa maturation accélérée. Encore mieux, placez-les sous une cloche pour éviter que l’éthylène se dissipe dans l’air. À l’inverse, si vous souhaitez que vos fruits ne mûrissent pas trop vite, séparez-les de ceux qui sont déjà bien avancés, recommande Madame Figaro. Les agrumes, les fraises ou les raisins, fruits non climactériques, n’émettent pas d’éthylène et ne sont donc pas concernés.