• Contrats aidés critiqués. Le Premier ministre Édouard Philippe a jugé lors d’un déplacement dans le Gers que les contrats aidés (aides accordées aux employeurs pour l’embauche de personnes ayant des difficultés à trouver un travail) étaient un outil « onéreux » et « peu efficace » de lutte contre le chômage souvent utilisé à des fins politiques. Libération a révélé hier avoir eu accès à un e-mail du ministère du Travail demandant aux préfets de cesser de recourir aux emplois aidés à destination du secteur non marchand.

  • Évacuation d’un camp de migrants à Paris. La police a évacué ce matin près de 2 500 migrants qui occupaient un campement de fortune porte de la Chapelle, dans le nord de Paris. Il s’agit de la 35e évacuation de ce type depuis juin 2015, une quarantaine de jours après la précédente opération au cours de laquelle 2 771 personnes avaient été conduites vers des hébergements provisoires.

  • Bactéries toxiques dans la Loire. La préfecture du Maine-et-Loire a déclaré que des bactéries toxiques avaient été retrouvées dans la Loire aux endroits où, depuis 10 jours, 12 chiens avaient été contaminés, dont 8 mortellement, après s’être baignés ou avoir bu de l’eau du fleuve. La préfecture a appelé les propriétaires d’animaux à éviter de les promener et de les laisser se baigner « en bord de Loire et, de manière générale, dans des eaux stagnantes ».

  • Les rugbywomen françaises en demi-finale. L’équipe de France féminine de rugby s’est qualifiée hier soir pour les demi-finales de la Coupe du monde en terminant première de son groupe grâce à une victoire 21-5 contre l’Irlande à Dublin après ses larges succès face au Japon et à l’Australie. Les Françaises affronteront l’Angleterre mardi soir à Belfast.