22 août 2017

Ça peut servir

​Lire les étiquettes pour éviter l’excès de sel

Les Français consomment en moyenne 8 grammes de sel par jour, selon une étude publiée en juillet par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation. Ce chiffre est très supérieur aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (5 grammes quotidiens maximum). S’ensuivent des risques accrus de maladies cardiovasculaires. Laurent Chevallier, médecin nutritionniste au Centre hospitalier universitaire de Montpellier, recommande sur le site du Point de vérifier sur l’étiquette que le sel ne contient pas d’additifs et d’éviter notamment les produits comportant des anti-agglomérants comme le E535, qui peuvent provoquer des irritations du tube digestif. Il invite également à préférer le sel iodé, voire à opter pour du gomasio, un mélange à base de sésame grillé contenant beaucoup moins de sel, mais capable de relever efficacement des plats.