25 août 2017

Ça alors

Un méthanier franchit l’Arctique sans brise-glace

La compagnie russe de transports d’hydrocarbures Sovcomflot a annoncé mercredi qu’un de ses navires avait acheminé le 17 août du gaz naturel liquéfié de la Norvège vers la Corée du Sud en passant par l’Arctique sans avoir besoin de se faire ouvrir la voie par un brise-glace. Le méthanier, baptisé du nom de l’ancien PDG de Total Christophe de Margerie et affrété par la compagnie pétrolière française, est le premier d’une série de 15 bateaux dont la construction est prévue d’ici 2019 capables de briser eux-mêmes la glace et qui profiteront du réchauffement climatique pour emprunter une route devenue moins difficile. Le passage par l’Arctique a permis au Christophe-de-Margerie de rejoindre l’Asie en 19 jours au lieu de 30 par le canal de Suez.