28 août 2017

C'est leur avis

Les accents populistes de Macron sur le travail détaché

L’éditorialiste du Guardian Natalie Nougayrède estime que les déclarations d’Emmanuel Macron qui a qualifié mercredi la directive européenne sur le travail détaché de « trahison de l’esprit européen » le rapprochent des populistes qu’il prétend combattre.

« La principale stratégie de Macron est d’exagérer le combat qu’il mène au niveau européen contre le “dumping social” afin de neutraliser une partie des critiques qu’il a reçues au plan national pour sa volonté de transformer le rigide marché du travail français. […] L’argument de Macron selon lequel “l’Europe doit protéger” les droits sociaux est valable, mais faire de l’Union européenne un bouc émissaire risque de l’amener exactement au même endroit que les personnalités politiques populistes qu’il veut contrecarrer. En avril, Macron avait défendu la directive sur les travailleurs détachés, mais l’opposition de Marine Le Pen et de Mélenchon lui a fait faire demi-tour. Macron se préoccupe tardivement de cette question : la Commission européenne réfléchit à une réforme depuis mars 2016. » Natalie Nougayrède