28 août 2017

Ça alors

Apple retire des applications iraniennes de sa plateforme de téléchargement

Le ministre de l’Information et des Télécommunications iranien a déploré jeudi sur Twitter, après plusieurs milliers d’utilisateurs du réseau social, la décision prise par Apple mi-août de retirer plusieurs dizaines d’applications iraniennes de sa plateforme. Le téléchargement et la mise à jour d’applications très populaires dans le pays, comme le service de voiture avec chauffeur Snapp ou de livraison de repas Delion Foods, ne sont plus disponibles. Apple a expliqué avoir pris cette décision à la suite du renforcement des sanctions américaines à l’égard de l’Iran fin juillet. Officiellement, Apple n’est pas présent dans le pays et la vente d’iPhone y est interdite par les États-Unis, mais les smartphones de la marque, que les Iraniens achètent depuis d’autres pays, représentent 11 % du marché de la téléphonie mobile, selon le ministre de l’Information et des Télécommunications.