30 août 2017

Ça alors

Loi anti-sacs plastique au Kenya

Depuis lundi, les sacs plastique sont interdits au Kenya. Les fabricants et les importateurs risquent des peines de quatre ans de prison et des amendes jusqu’à 32 000 euros. Selon l’agence Reuters, la loi qui vient d’entrer en vigueur pour lutter contre la pollution est la plus dure au monde. Le Programme des Nations unies pour l’environnement estime que les 100 millions de sacs plastique distribués chaque année dans le pays par les supermarchés sont une cause majeure de dégâts environnementaux, notamment des cours d’eau et de l’océan Indien. Ils posent également des problèmes de santé en retenant l’eau de pluie, favorisant ainsi la reproduction des moustiques. De nombreux pays, parmi lesquels le Maroc, le Rwanda et la Chine, ont durci leur législation. En France, la distribution de sacs plastique jetables en caisse est interdite depuis juillet 2016.