31 août 2017

C'est leur avis

La presse déboussolée par Macron

Le correspondant du journal suisse Le Temps à Paris Richard Werly estime que le revirement de nombreux médias vis-à-vis d’Emmanuel Macron cet été montre qu’ils restent englués dans des pratiques maintenant dépassées.

« La lecture estivale des quotidiens français ne laisse pas l’ombre d’un doute : Emmanuel Macron sort, selon eux, terriblement meurtri et affaibli de son premier été présidentiel. […] La difficulté, pour qui veut essayer d’y voir clair dans ce labyrinthe d’influences et de règlements de comptes que sont logiquement les médias français, est que ce scénario catastrophe repose sur deux piliers pour le moins fissurés : les sondages (il est vrai de plus en plus mauvais depuis le début de l’été), et quelques sérieuses erreurs de communication. Tout part de là, comme si un président mal noté par l’opinion publique était condamné à échouer, et comme si la rupture des habitudes médiatiques d’antan conduisait obligatoirement à l’échec annoncé. […] Les journalistes français, à travers le cas Macron, questionnent en réalité leur avenir. » Richard Werly