4 septembre 2017

Ça alors

Le Canada offre secrètement l’asile à des homosexuels tchétchènes

Grâce à un partenariat entre le gouvernement canadien et l’ONG Rainbow Railroad, 31 homosexuels tchétchènes ont obtenu l’asile au Canada depuis la fin du mois de juin, a annoncé vendredi l’organisation, basée à Toronto, qui cherche à aider les personnes lesbiennes, gay, bi et trans à fuir les persécutions à travers le monde. Le journal russe Novaïa Gazeta avait révélé en avril les arrestations, actes de torture et assassinats perpétrés contre les homosexuels dans la république russe de Tchétchénie. Les évacuations ont été menées secrètement par le biais d’un programme de l’ONG en Tchétchénie, qui a bénéficié de l’appui de la ministre des Affaires étrangères canadienne Chrystia Freeland, ancienne correspondante de presse en Russie. Rainbow Railroad a attendu que tous les réfugiés concernés aient obtenu l’asile pour rendre publique l’opération.