4 septembre 2017

Ça peut servir

Appeler plutôt qu’envoyer un e-mail

L’e-mail ou les messageries d’entreprise se sont imposés au travail, au point que le téléphone reste souvent silencieux. Le décrocher reste pourtant très utile, selon Allen Gannett, PDG de l’entreprise américaine d’analyses marketing TrackMaven, qui raconte son expérience sur le site Fast Company. Durant une semaine, il a demandé à tous ceux qui le contactaient par e-mail ou texto de poursuivre la conversation par téléphone. Il a aussi appelé tous ceux avec qui il devait mener à bien des projets. Il a alors découvert que les conversations téléphoniques l’avaient aidé à mieux comprendre les besoins de ses interlocuteurs, grâce au ton de la voix, et donc de gagner du temps au lieu de s’engager dans des échanges d’e-mails. Une fois l’objet du coup de fil réglé, il a eu des conversations riches avec ses interlocuteurs, ce que ne lui aurait pas permis l’e-mail.