5 septembre 2017

Ça alors

Propagande russe automatisée sur Twitter

Le ministre des Affaires étrangères de Lettonie Edgars Rinkevics a mis en garde hier huit de ses homologues européens, lors d’une rencontre à Londres, contre l’usage de campagnes de désinformation automatisées mises en place par la Russie. Il s’appuyait sur une étude de StratCom, un institut de recherche de l’Otan, parue le 31 août, qui relève que 84 % des messages publiés en russe sur Twitter entre mars et août à propos de la présence de l’Otan en Lettonie, en Estonie, en Lituanie ou en Pologne avaient été créées par des bots, des programmes informatiques permettant d’envoyer des messages automatiquement. Edgars Rinkevics a qualifié cet usage des bots de « nouvelle manière de répandre de manière systématique une propagande auprès des jeunes générations ».