7 septembre 2017

C’est leur avis

Les immigrés n’ont pas qu’un intérêt économique

Donald Trump a annoncé mardi la fin d’un programme permettant aux jeunes sans-papiers de vivre et de travailler aux États-Unis. Si de nombreuses personnalités, dont plusieurs patrons américains, ont dénoncé l’impact de cette décision sur les entreprises, la journaliste Masha Gessen critique dans le New York Times cette focalisation sur l’apport économique des immigrés.

« Des défenseurs des immigrés ont souligné que les actions de l’exécutif allaient nuire à ceux qui ont réussi, des gens qui ont obtenu un diplôme supérieur, qui ont acheté des maisons, qui travaillent pour des entreprises de la haute technologie. […] Si l’immigration n’est débattue que du point de vue de son bénéfice pour l’économie, les responsables politiques vont commencer à diviser les gens en deux catégories : “utiles” et “illégaux”. Quand les pays rendent les gens ‘illégaux”, le monde se délite. Quand nous acceptons de considérer des personnes comme les rouages d’un système, nous perdons notre humanité. » Masha Gessen